12 axes pour innover (taxonomie de l'innovation)

L'innovation n'est pas uniquement synonyme de 'recherche et développement' de nouveaux produits. Il y a (au moins) 12 manières différentes d'innover. Voici la synthèse et la carte d'un article publié en 2006 dans "MIT SLOAN Management Review" intitulé : "The 12 Different Ways for Companies to Innovate".

12 manières d'innover

1. Offre

Tout simplement le "catalogue" ou l'offre de nouveaux produits et/ou de services. C'est la vision la plus classique de l'innovation, celle qui se caractérise par la conception, la mise au point et la commercialisation de nouveaux produits (ou de services). Les exemples sont innombrables.

2. Plate-forme

Innover à partir d'une plate-forme consiste à faire appel à un dénominateur commun. Il s'agit d'une base utilisée pour décliner différents produits (ou services) finis. C'est le principe de la modularité fréquente dans le secteur automobile : une base (ex : châssis, moteur, ...) est mise à profit pour et par différents modèles (ou marques du même groupe). Selon les auteurs, ce mode d'innovation est sous-valorisé et dès lors (trop) peu exploité.

3. Solutions

Innover en proposant des solutions revient à intégrer voire à personnaliser des produits, des services et des connaissances dans le but de répondre de façon plus ou moins exhaustive à des besoins. Une tendance observable notamment dans les métiers de la construction où certains matériaux sont parfois proposés avec différentes services avant, pendant ou après la pose. Un autre exemple dans le même secteur : les maisons clé-sur-porte.

4. Clients

Une entreprise désirant innover sur cette dimension cherchera à identifier un ou plusieurs nouveaux segments de clientèle, des segments jusqu'alors inexploités, et formulera des propositions ciblées. Rentrent dans cette catégorie les offres à l'attention des adolescents, des seniors, ... de certains opérateurs de téléphonie.

5. Expérience client

La définition ou plutôt l'objectif de l'expérience client : mobiliser tous (ou presque) les sens (les cinq conventionnels et le sixième à savoir les émotions) du client afin d'en faire un allié inconditionnel. Le cas le plus illustre qui vient généralement à l'esprit n'est autre que la marque de feu Steve Jobs : Apple. Citons également une enseigne américaine de plus en plus présente en Europe : Starbucks.

6. Valeur (re)capturée

Il s'agit ici des démarches d'une entreprise - par exemple Google avec AdWords et AdSense - destinées à (re)générer de la valeur à partir de la valeur ou de la proposition initiale. Une entreprise donnant des licences ou des franchises rentre dans ce profil.

7. Processus

L'innovation n'est pas toujours visible de l'extérieur ; l'innovation peut être intra-muros. C'est le cas lorsqu'une entreprise reconfigure un ou plusieurs de ces processus pour obtenir plus d'efficacité (à traduire de différentes manières : flexibilité, délais, réduction de coûts, taux de service, ...). Une illustration de cet axe d'innovation est ce que l'on a coutume d'appeler le "système de production Toyota". L'outsourcing peut prendre place dans cette catégorie.

8. Organisation

La refonte de l'organisation (et, généralement sous-entendu, de l'organigramme) est ou peut être un facteur d'innovation. C'est souvent le cas lorsque les "cartes" - fonctions, activités, préoccupations - sont redistribuées intelligemment : organisation par projets, organisation 'centrée client', organisation pour et par une véritable culture d'entreprise... Deux remarques :

  • Cet axe croise souvent le précédent (innovation par les processus).
  • Innovation et organisation sont des éléments commutatifs comme on dit en math : si une meilleure organisation permet (en théorie) d'innover, l'innovation peut conduire (en théorie) à une meilleure organisation.

Les exemples de Whirlpool et de GE méritent très certainement d'être attachés à cette catégorie (ainsi qu'à la précédente).

9. Logistique

Le terme anglais "supply chain" est sans doute plus large, il va au-delà de la logistique en incluant les sources et modalités d'approvisionnement. Considérez le just-in-time, le container maritime ou encore le "swap-body" (container routier & ferroviaire) qui ouvrirent la voie à de petites révolutions. Un autre exemple : ZARA et son incroyable capacité à racoucir les délais de (ré)approvisionnement.

10. Distribution

En quelque sorte le pendant de l'axe précédent : la création de nouveaux canaux de distribution ou toute innovation au niveau des points de vente. Considérez ici le cas des montres Swatch distribuées dans certaines bijouteries (canal traditionnel) ainsi que dans des boutiques à l'enseigne Swatch.

11. Networking

Les auteurs visent le networking plus dans le sens technologique (internet et compagnie) que dans le sens relations ou collaborations entre parties prenantes. Rien ne nous empêche de considérer l'un et l'autre. Un seul exemple pour les deux cas de figure : le tracking des envois et le suivi par internet mis en place par la plupart des sociétés de messagerie.

12. Marque

Il est question ici de la capacité de placer une marque (ou des déclinaisons apparentées) à différents niveaux, dans différentes branches ou secteurs d'activités telle Virgin (Virgin Megastore, Virgin Music, Virgin Express, Virgin Atlantic, Virgin Cinema, Virgin Cola, ETC).

Vous voilà dès à présent doté d'une autre nomenclature ou grille de réflexion et d'action.

Fichier attachéTaille
Package icon carte PDF et MindManager (ZIP)49.4 Ko