Vous exagérez et vous avez bien raison

L'intensification est un excellent stimulant pour sortir du ou des cadres. Elle peut être appliquée dans deux directions, vers le haut ou vers le bas, et à deux niveaux, sur l'objectif ou sur le moyen.

Objectifs ou critères exagérés

Cette forme de crazy-storming, suggérée par Robert Olson (psychologue américain), revient à

  • méthodes créativitéLister les principaux critères ou objectifs devant être idéalement respectés ou atteints ;
  • Les pousser aux extrêmes, exemples :
    • Prix de revient nul ou illimité
    • Charge de travai nulle ou infinie
    • Réaliser le projet en 1 heure ou en 1 siècle
    • Un produit que personne ne voudra acheter ou qui équipera tous les foyers du pays ;
  • Les utiliser pour générer des idées.

Moyens ou contextes exagérés

Un procédé, emprunté à TRIZ et ARIZ, consiste à passer par les opérateurs STC ou DTC :

  • S pour space ou D pour dimension (ou distance) ;
  • T pour time ou temps ;
  • C pour cost ou coût.

Selon Genrich Altshuller, l'imagination est entre autres formatée par la terminologie et le carcan espace - temps qui en découle. Il illustra d'ailleurs ses propos de la sorte :

  • Question : Une boîte métallique est attachée à la queue d'un chien, à quelle vitesse doit-il courir pour ne plus entendre le bruit provoqué par (les chocs de) la boîte métallique ?
    • Réponse : 0 km/h !
  • NB : avec la réponse fournie, c'est évident ; faites passer l'épreuve à un tiers et vous devriez constater l'effet négatif des mots "vitesse" et "courir" présents dans l'énoncé.

Les opérateurs peuvent être dirigés sur l'élément principal du système ou sur un composant afin de cadrer le problème sous différents angles de vue et de profiler une solution idéale. En quelque sorte, chaque intensification agit à la manière d'un zoom.

Préfiguration de ce que l'on pourrait obtenir en cherchant un système de réveil-matin efficace : Quelle(s) solution(s) envisager avec…

  • Une dimension minuscule ? Des ultrasons, un micro émetteur dans l'oreille, … Ou gigantesque ? Le lit qui bascule, la chambre qui se retourne, …
  • Un coût (prix) nul ? Service de réveil par un voisin, réveil "open source" ou sponsorisé, … Ou à fonds perdus ? Un valet de chambre personnel, …
  • Une durée proche de zéro ? Une micro-décharge électrique… Ou illimitée ? Une sonnerie ou une musique jouant en continu ; ici, rien de neuf !

En fin de processus des deux formules présentées, les propositions seront mises à profit pour revenir à des idées plus pondérées ou modérées.