Innover, un verbe à géométrie variable

Selon l'intensité, on parle d'innovation radicale ou incrémentale. 

  • Une innovation incrémentale ou "à petits pas" modifie l'élément sur lequel elle s'applique ; elle génère un changement dans la continuité. L'innovation à petits pas est synonyme d'évolution. Par exemple la souris sans fil par rapport à la souris filaire.
  • Une innovation radicale ou "de rupture" provoque un changement à 180°. Elle est synonyme de révolution : l'automobile a été une révolution par rapport à la calèche.

Toute catégorisation est avant tout personnelle et donc subjective. Ainsi, certains voient l'internet comme une révolution tandis que d'autres le considèrent comme une évolution du Minitel.

Attention à l'ornière !

Toutes les inventions technologiques ne sont pas des innovations radicales même si elles en ont l'apparence. L'iPod® d'Apple® est-il une innovation de rupture ou bien s'agit-il plus d'une conception originale que d'une invention ? A vous la réponse.

Dans l'autre sens, toutes les innovations radicales ne relèvent pas exclusivement d'une invention technologique (voir le cas Amazon). En associant exclusivement technologies et innovations radicales, vous mettez à l'écart des entreprises qui, de par leurs métiers, n'utilisent pas la technologie en premier rang. Vous condamneriez par exemple une entreprise de la grande distribution ou de l'agro-alimentaire à la seule innovation incrémentale.

Il est également permis à un individu d'innover de façon radicale sans le moindre apport technologique. Un changement de carrière, une réorientation de vie, la maîtrise d'une nouvelle discipline, … peut conduire à des rotations à 180°.

Innover consiste à aller de l'avant, à chacun sa foulée, à chacun de choisir son amplitude d'innovation : un mouvement radical - innover à 180° - ou une démarche plus modérée, plus besogneuse - innover à 360° .