La matrice : un (autre) support pour la créativité

La carte mentale est certes un support de référence pour accompagner l'innovation à différents stades mais elle a une rivale. Une rivale ou, pour être plus coopératif, une cousine : la matrice. 

En bref

  • Une matrice ? Un tableau avec des coordonnées en abscisse (axe horizontal) et en ordonnées (axe vertical). 
    • Notez l'analogie avec la longitude et la latitude de la carte de géographie.
    • Une matrice est dite "carrée" lorsqu'il y a autant de lignes que de colonnes ; on l'utilise entre autres pour croiser les mêmes éléments (axe vertical identique à l'axe horizontal).
  • Logiciel pour tracer des matrices et les alimenter ? Un tableur (ex : Excel), certaines fonctions permettant entre autres de composer automatiquement des combinaisons ou de faire de sélections aléatoires.
    • Lorsque l'aspect visuel ou esthétique est à privilégier, un logiciel de dessin donnera de meilleurs rendus.

Quand et pourquoi utiliser une matrice ? 

Réponse simpliste : envisagez une matrice à chaque fois qu'un autre support n'est pas adapté. Autrement, ayez le "réflexe matrice"… 

  • Soit pour positionner et visualiser ce que vous connaissez déjà sur un plan en deux dimensions et de manière relative par rapport aux axes (ou au centre dans certains cas).
  • Soit pour (tenter de) faire naître de nouvelles idées en formant des associations plus ou moins forcées.

Ainsi la matrice est à la base de plusieurs démarches ou techniques de créativité, de prise de décision, de visualisation, etc ; quelques-unes sont ou seront présentées sur www.180-360.net. Par exemple une matrice pour innover sur ou par les processus.