Mindware : structurer, restructurer, déstructurer

Pour David Perkins, si un software est un outil permettant de faire travailler un ordinateur, le Mindware est un outil pour organiser la pensée et améliorer l'intelligence.

"A piece of Mindware is anything a person can learn – a strategy, an attitude, a habit – that extends the person's general powers to think critically and creatively." En français, cela donne : le Mindware se compose de stratégies, d'attitudes ou d'habitudes qu'une personne peut acquérir afin d'accroître les performances de sa pensée critique et créative.

N'imaginez rien de complexe. Comme l'aurait dit Sherlock Holmes, "Le Mindware ? Trois opérations élémentaires mon cher Watson" :

  • La rédaction d'un rapport par exemple doit s'appuyer sur une structure, c'est-à-dire sur une manière efficace d'organiser et de relier les différentes tranches d'information. Au lieu se lancer tête baissée avec la première structure à portée de main, une personne avertie prendra soin d'en évaluer plusieurs et de sélectionner celle qui lui semble la plus appropriée.
  • Restructurer est une fonction utile pour l'apprentissage et la mémorisation. Plutôt que d'ingurgiter la matière en l'état, il est recommandé de l'organiser d'une manière plus personnelle afin de se l'approprier plus facilement. Dans le même esprit, présenter un exposé avec les notes d'un tiers est généralement pénible à moins de les recomposer d'une façon plus personnelle.
  • Quand faut-il déstructurer ? Inévitablement lorsque l'on tente de résoudre un problème ou de produire des idées originales. Déstructurer permet de changer l'angle d'approche et le cadre de perception (cf. chapitre 10).

Ces trois opérations-clés me renvoient à cette citation d'Alvin Toffler (futurologue américain) : "Les illettrés du 21ième siècle ne seront pas ceux qui ne savent pas lire ou écrire, mais ceux qui seront incapables d'apprendre, de désapprendre et de réapprendre". Parallèlement, il me semble qu'il y ait une étroite parenté entre le Mindware et la "Gestalt Théorie".

La carte mentale étant un support structurant, elle encourage et facilite l'application du Mindware. Toutefois et au moins pour la troisième stratégie (déstructurer), vous avez intérêt à utiliser des techniques ou ce que j'appelle des "organisateurs de la pensée". Pourquoi ? Parce que certaines associations d'idées sont mauvaises conseillères.