De multiples raisons ou motivations d'innover

Dire "J'innove pour faire comme tout le monde" est un peu simpliste. En fait, les organisations et les individus (f)ont le choix d'innover pour de multiples raisons.

Inventaire (non exhaustif)

Par choix stratégique :

  • pour créer et occuper un nouveau marché,
  • pour jouer la carte de la différenciation sur un marché existant,
  • pour se déplacer d'un marché vers un autre,
  • pour prendre de l'avance ou refaire son retard,
  • par prévention (se préparer par exemple à la fin d'une situation monopolistique), etc.

Par souci d'efficacité ou d'efficience :

  • pour augmenter la qualité de produits ou de services,
  • pour optimaliser des ressources, simplifier des processus, 
  • pour résoudre des problèmes ou relever des défis,
  • pour combattre le vieillissement, etc.

Pour provoquer le changement :

  • parce qu'innover apporte une raison d'être (supplémentaire) à l'organisation,
  • parce qu'une volonté d'innovation partagée est mobilisatrice et déclenche le changement par ricochets, etc.

Par principe ou conviction :

  • pour adopter des attitudes proactives et refuser la passivité, 
  • pour être acteur de sa vie et refuser d'être un suiveur,
  • pour le plaisir de créer et refuser le "copier-coller", etc.

L'innovation ne devrait-elle pas être à l'image d'un iceberg ?

  • Une partie submergée, visible de l'extérieur : des produits et des services innovants ;
  • Une partie immergée : une organisation caractérisée par une propension à faire mieux, à tout moment et en tout lieu.  

Maintenant, que faire avec tous ces éléments ?

  1. Commencez peut-être par faire le tri pour faire vos choix.
  2. Structurez (en carte ?) et développez ensuite votre politique (vos choix) en matière d'innovation.
  3. Présentez, partagez, communiquez... votre "feuille de route" à vos collaborateurs car il est beaucoup plus facile d'innover lorsque tout le monde regarde dans la même direction.

Une structure qui sera probablement utile à certains moments :