L'idéalité, formule banale ou formule magique ?

L'Idéalité est un des concept clés et un point de référence TRIZ. Et elle devrait être un point de focalisation pour l'innovateur ou plus largement pour le gestionnaire du changement.

L'idéalité se représente sous la forme d'un ratio, au moins 3 manières équivalentes :

Au regard de ses différentes formulations, on se dit qu'il doit s'agir d'une valeur quantitative et, le cas échéant, d'une valeur isolée ou abstraite. Pas du tout. L'idéalité est une appréciation qualitative et intègre beaucoup de paramètres.

Il s'agit d'évaluer la performance d'un système (produit ou service, simple ou complexe) de la manière la plus complète possible :

  • En commençant par adopter un point de vue spécifique, le plus souvent celui de l'utilisateur,
  • Pour ensuite inventorier et apprécier tous les effets positifs et tous les effets négatifs du système en question ou pour énoncer les choses autrement :
    • tous les outputs (tout ce que le système produits comme effets, désirés ou pas, à court ou à long terme),
    • et tous les inputs (tous les coûts, au sens large, nécessaires à l'acquisition, à l'utilisation et à la fin de vie du système),
  • Au terme de la réflexion, on obtient en quelque sorte la performance (qualitative) du système.

Et après ? Une fois le niveau d'idéalité du système apprécié, on peut passer à l'action de manière stratégique ou du moins de manière plus structurée. Tous les paramètres de la performance du système étant en principe identifiés et qualifiés, on peut choisir ceux sur lesquels on va concentrer ses efforts puisque la performance d'un système peut être améliorée de deux façons :

  • soit en augmentant (en intensité ou en nombre) les effets positifs
  • soit en diminuant (en intensité ou en nombre) les effets négatifs, y compris les coûts.

A priori, l'idéalité peut sembler une formule relativement banale ou simpliste. A posteriori, si la démarche permet d'identifier des ressources disponibles ou des paramètres auxquels les concurrents n'ont pas (encore) pensé, la formule pourrait fort bien devenir magique ! Dans tous les cas, cela vaut la peine de prendre le temps de peser le pour et le contre c’est-à-dire d’identifier de façon plus ou moins exhaustive les effets positifs et négatifs d’un système. On n’en sait jamais assez.

NE PAS CONFONDRE l'Idéalité avec un autre concept et outil TRIZ : la Solution Idéale.