Innover dans le vide ... ou plutôt avec le vide !

Le vide fait peur à certains et il en inspire d'autres. Encore faut-il préciser de quel vide il s'agit.

Le "VIDE" - "VOID" en anglais - est une ressource appréciable, souvent mise en avant par TRIZ.

Plutôt qu'une définition qui restera abstraite, quelques exemples pour concrétiser cette notion.

  • Tout le monde connaît les œufs Kinder Surprise, un bel exemple du principe des "poupées russes".
  • Une pratique qui tend à se généraliser : la notice d'utilisation au dos d'étiquettes collées sur certains flacons.
  • Les lames d'air des doubles ou triples vitrages remplis de gaz inerte.
  • L'impression de messages promotionnels en bas de page ou au verso de factures.

Le vide est à considérer dans l'espace, en 2 ou en 3 dimensions, mais aussi dans le temps :

  • L'affichage ou la diffusion sonore d'informations, commerciales ou techniques, durant le temps d'attente.
  • Dans le même contexte que le précédent, l'anticipation d'une étape d'un processus (ex: prise de commande).

Le vide est également une ressource d'ordre intellectuel ; exemple : la mise à profit de certains vides juridiques à des fins d'optimisation fiscale.

Par définition, le vide est une ressource gratuite et, dans la plupart des cas, facile à exploiter.

En bref et en conclusion : n'ayez plus peur du vide, tirez-en parti.