Roadmap ou feuille de route de l'innovation

Pour ne pas décevoir Boileau - "Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage." - et quitte à risquer l'overdose, on reprend les mêmes. Mais cette fois, c'est une matrice qui les met en scène et en forme.

De quoi obtenir une vue synthétique en croisant :

  • D'une part, différents niveaux ou degrés d'innovation (pour dépasser la dichotomie incrémentale / rupture) ;
  • D'autre part, une seconde dimension à choisir parmi les suivantes (liste non-exhaustive) :
    • Divisions, départements, services…
    • Personnes, contributeurs…
    • Échéances, jalons…
    • Idées à concrétiser ou projets à réaliser regroupés, le cas échéant, selon une nomenclature ou typologie des innovations (cf. visuel).

Roadmap Innovation

Aux intersections ? Tout dépend du choix qui aura été fait pour l'axe vertical. Il pourra s'agir, par exemple, de

  • Simples balises (signes) pour connecter abscisses et ordonnées ;
  • Pictogrammes pour indiquer le niveau de risque ou la qualification stratégique / tactique ;
  • Durées ou dates (échéances) ;
  • Noms de personnes (pilotes, chefs de projets…) ;
  • Mots-clés résumant les projets visés ;
  • Etc (à nouveau, liste non-exhaustive).

NB : les intersections vides mériteront probablement quelque attention (case vierge = opportunité d'innovation ?).

C'est une proposition brute, à affiner selon les situations particulières, qui pourra faire office de feuille de route ("roadmap" en anglais) ou de portfolio de l'innovation.