Courbe en S et pyramide des âges des innovations

Selon toute vraisemblance, deux protagonistes - l'américain R. Vernon et le russe G. Altshuller - ont formalisé plus ou moins à la même époque et sans se concerter ce qui est connu sous le vocable Courbe en S ou S-Curve en anglais. Le modèle, à la fois simple et pertinent, présente le cycle de vie et donc les principales étapes de l'évolution de la performance d'un système : naissance, croissance, maturité et déclin.

courbe en S ou "S-Curve" (TRIZ)

A côté de l'aspect didactique ou académique, cette représentation permet de faire rapidement le point quant à l'urgence ou à l'importance d'innover à certains niveaux. Par exemple…

  • En supposant que vous avez une bonne connaissance générale de l'environnement technique, technologique et concurrentiel, positionnez - par approximation - les produits sur la courbe ;
  • Une fois la S-Curve complétée, les conclusions favorables ou défavorables devraient sauter aux yeux et indiquer si...:
    • votre assortiment est-il équilibré,
    • vous êtes (trop) en avance avec une concentration sur les deux premières phases,
    • ou bien êtes à la traîne avec des produits concentrés sur le troisième palier ou en train de glisser vers le quatrième ? 
  • Parachevez éventuellement l'exercice en positionnant les produits (ou technologies) de vos principaux concurrents.

En somme, la courbe en S est à un portefeuille de produits ou de services ce que la pyramide des âges est à une population d'individus.

Remarques

Une courbe en S représentant une fonction (principale) ou une technologie (particulière), elle est généralement suivie et précédée par d'autres. Dans le cas de la force motrice des navires, voile, vapeur et moteur à explosion sont trois courbes successives et distinctes.

Bien qu'elles aient des formes similaires, ne confondez pas la courbe de la performance d'un système avec la traduction graphique de la matrice du Boston Consulting Group visant à figurer un portefeuille de produits en fonction de deux autres dimensions - part de marché et taux de croissance du marché - pour montrer l'impact de chacun sur le cash-flow.

La réflexion et l'anticipation à partir de la S-Curve sont des démarches classiques voire fondamentales au sein de TRIZ.