Des pré-requis : ambiance de travail, exemplarité du management, éthique, ouverture d'esprit, curiosité, questionnement, sensibilité aux problèmes (à résoudre), etc. Sans ces ingrédients de base, difficile voire impossible d'innover.

Questionner pour (mieux) innover

Les dirigeants et les managers qui n'ont pas l'habitude ou le courage de poser fréquemment des questions se privent de précieuses occasions d'acquérir de nouvelles connaissances. Pour ceux-là, interagir avec des collaborateurs se résume à faire respecter des instructions et à évaluer des performances. Sans doute est-il important de (faire) croire que l'intelligence est uniquement présente au sommet de la pyramide. (1)

Innover coûte forcément cher !!!

Il n'est pas rare de lire ou d'entendre qu'innover coûte forcément cher ! ou autrement formulé : si c'est bon marché, ce n'est pas de l'innovation !

Une de plus. Une ineptie de plus à insérer dans le catalogue des stéréotypes. L'affirmation est généralement correcte pour les innovations liées à des technologies de pointe ou faisant l'objet de protections intellectuelles (brevets). Par contre, dans beaucoup d'autres situations, il n'est pas toujours nécessaire de casser sa tirelire ou de braquer une banque.