Des pré-requis : ambiance de travail, exemplarité du management, éthique, ouverture d'esprit, curiosité, questionnement, sensibilité aux problèmes (à résoudre), etc. Sans ces ingrédients de base, difficile voire impossible d'innover.

Une formule magique pour innover ?

Y a-t-il un précepte ultime ou un truc imparable pour innover avec succès ? Oui. Il est simple et son bien-fondé a été validé scientifiquement.

Le secret, qui n'en est plus un, a été percé par Dean K. Simonton (1) qui s'est posé la question de savoir quel était le point ou le comportement commun des génies ou des innovateurs à succès comme Einstein, Edison, Picasso, Bach, Darwin, etc.

Innover, un verbe à géométrie variable

Selon l'intensité, on parle d'innovation radicale ou incrémentale. 

  • Une innovation incrémentale ou "à petits pas" modifie l'élément sur lequel elle s'applique ; elle génère un changement dans la continuité. L'innovation à petits pas est synonyme d'évolution. Par exemple la souris sans fil par rapport à la souris filaire.
  • Une innovation radicale ou "de rupture" provoque un changement à 180°. Elle est synonyme de révolution : l'automobile a été une révolution par rapport à la calèche.

Portrait-robot du (plus) mauvais manager

Deux américains, J. Zenger et J. Folkman, ont dressé un portrait- robot du "Pire Manager" (ou leader) à partir de deux études - enquêtes à 360° :

  1. Sur base d'un échantillon de 500 cadres, extraction des caractéristiques communes des managers virés au cours des trois premières années (nombre : 31) ; 
  2. Sur base d'un échantillon de 11.000 managers, identification du pool (10%) des moins efficaces et comparaison avec les 31 cadres licenciés (du premier échantillon).

Magnétisme entre innovation et technologie : attention, danger !

Par les temps qui courent, affirmer qu'il faut innover est une banalité. Cependant, entre la parole et l'acte, il y a encore du chemin à parcourir et des ornières à éviter. Un exemple : l'innovation est trop souvent réservée aux technologies (de pointe). C'est dommage car si l'on convient que l'innovation se définit par l'action d'introduire du neuf, sa portée est pratiquement illimitée.