40P

Zoom sur les 40 principes inventifs TRIZ (de résolution des contradictions techniques).

NB : une matrice interactive s'affiche en bas de page de chaque principe.

Principe TRIZ n°20 : Continuité Action Utile

  • Réaliser les actions en continu (sans interruption) ; toutes les parties devraient toujours fonctionner à pleine capacité.
  • Supprimer les pauses et mouvements intermittents.
  • Remplacer mouvement avant-arrière par mouvement rotatif.
  • Si pas possible de supprimer les pauses, les utiliser pour accomplir des actions utiles.

Exemples :

Principe TRIZ n°19 : Périodicité - Action Périodique

  • Remplacer action continue par action périodique (ou pulsations).
  • Si action déjà périodique, modifier sa fréquence.
  • Modifier la périodicité en insérant des pauses entre les pulsations.
  • Envisager d'autres actions susceptibles de se produire au cours des pauses.

Exemples :

Principe TRIZ n°18 : Vibrations ou Oscillations Mécaniques

  • Faire vibrer ou osciller l'objet ou une partie de l'objet.
  • Si oscillation déjà présente, envisager d'augmenter la fréquence.
  • Utiliser ou augmenter fréquences ultra-sons.
  • Utiliser ou augmenter fréquences de résonance de l'objet.
  • Provoquer des vibrations par piézo électrique au lieu de vibrations mécaniques.
  • Combiner vibrations par ultra-sons et champs électromagnétiques.

Exemples :

Principe TRIZ n°17 : Autre Dimension - Changement de Dimension

  • Modifier l'emplacement ou le mouvement de 1 à 2 dimensions ou de 2 à 3 dimensions.
  • Utiliser une composition à niveaux multiples.
  • Incliner ou placer l'objet sur un de ses côtés.
  • Utiliser une autre face ou un autre côté de l'objet.
  • Projeter des lignes ou faisceaux optiques dans l'entourage ou sur autre côté de l'objet.

Exemples :

Principe TRIZ n°16 : Action Partielle ou Excessive

  • S'il n'est pas possible d'obtenir ou d'atteindre 100% de l'effet désiré, reformuler le problème en se demandant ce qu'il faut réduire ou augmenter pour obtenir l'effet recherché. 

Exemples :

Principe TRIZ n°15 : Dynamisation - Optimisation

  • Si objet est immobile ou rigide, le rendre mobile, souple ou interchangeable.
  • Adapter caractéristiques de l'objet ou de l'environnement de manière à obtenir des conditions ou performances optimales à chaque étape.
  • Diviser l'objet en éléments capables de changer de positions relatives (par rapport aux autres éléments).
  • Augmenter le degré de déplacement ou de mobilité ou de dynamique.

Exemples :

Principe TRIZ n°14 : Sphéricité - Courbe - Arrondi - Cerclage

  • Utiliser des éléments courbés ou curvilignes au lieu de rectilignes ou droits.
  • Utiliser des structures rondes ou arrondies plutôt que cubiques ou anguleuses.
  • Utiliser rouleaux, balles, billes, spirales, dômes …
  • Passer de mouvements rectilignes à des mouvements rotatifs.
  • Utiliser la force centrifuge.
  • Si un processus est non-linéaire, envisager d'augmenter la non-linéarité.

Exemples :

Principe TRIZ n°13 : Inversion

  • Au lieu de l'action initialement requise, réaliser l'action inverse (ex : chauffer … refroidir) pour obtenir l'effet escompté.
  • Rendre mobile ce qui est fixe ou fixe ce qui est mobile.
  • Retourner, pivoter … l'objet ou le processus.
  • Envisager de remplacer les parties du système par d'autres ayant les prorpriétés inverses (plein / vide ; noir / blanc ; chaud / froid ; …).
  • Remplacer les parties non-dynamiques (statiques) par d'autres dynamiques.

Principe TRIZ n°12 : Equipotentialité - Elimination de la Tension

  • Si un objet doit être levé ou abaissé, reconcevoir l'environnement de manière à supprimer la nécessité d'élévation ou de descente.
  • Introduire un nouvel objet ou une nouvelle activité pour réduire le besoin de lever ou baisser l'objet.
  • Restreindre le besoin de déplacement de l'objet en reconfigurant l'environnement.

Exemples :

Principe TRIZ n°11 : Protection ou Compensation Préalable

  • Si un objet n'est pas fiable, créer les conditions préalables permettant de le rendre fiable (empêcher la survenance des effets négatifs).
  • Créer à l'avance les conditions permettant d'annuler l'effet négatif s'il survient.
  • Créer à l'avance les conditions compensant l'effet négatif.

NB: principe apparenté aux principes n°10 (Action Préalable) et n°9 (Action Préalable Inverse).

Exemples :

Pages

S'abonner à 40P