The Halo Effect, l’antithèse du "Paris-Match'nagement"

L’effet de Halo, c’est au moins deux choses.

Un biais cognitif formalisé par un psychologue américain, Edward Thorndike, caractérisant notre inclinaison à amalgamer des faits indépendants et à les considérer comme subordonnés (par exemple reliés entre eux par des liens de causes à effets). L’effet de Halo (d)énonce que toutes les heuristiques - synonyme : raccourcis - ne sont pas fiables.

L’effet de Halo, c’est également un livre exceptionnel qui désintègre quelques mythes du management et démontre qu’il est difficile voire disgracieux d’appliquer au monde de l’entreprise la rigueur des analyses scientifiques. Un ouvrage qui dévoile (ou rappelle ?) le véritable secret de la réussite : il n’y a pas de secret, il n’y a pas de solution "plug-and-play". Comme pour les régimes amaincissants promettant des résultats sensationnels et rapides, méfiez-vous des recettes managériales miracles. Par ailleurs, n'est-ce pas une recommandation ou une vérité concernant probablement tous les domaines de la vie ? 

Un livre en anglais (son équivalent en français) qui mérite vraiment d’être lu avec attention et de figurer en très bonne place dans votre bibliothèque.