TRIZ - méthode d'innovation multi-systèmes

Deux problèmes, sont-ils différents ou similaires ?

  1. Un aspirateur, grâce à sa compacité, est très maniable mais dispose d'une autonomie trop courte en raison de la capacité limitée du sac à poussières.
  2. Un service d'assistance technique n'est pas en mesure de tenir des délais normaux faute de techniciens en nombre suffisant pour répondre à l'ensemble des demandes.

A première vue, ces situations sont dissemblables parce qu'elles appartiennent à des systèmes différents. Sous l'éclairage TRIZ, ces problèmes sont équivalents voire identiques.

  • Chacun peut être reformulé en contradiction :
    • (A) aspirateur compact et maniable (effet positif) - autonomie limitée (effet négatif)
    • (B) petite équipe et donc peu de charges (effet positif) - impossibilité de faire face à toutes les demandes (effet négatif).
  • Les facteurs positifs sont semblables (agilité, légèreté, ressources réduites, …) de même que les facteurs négatifs (autonomie - capacité limitée).
  • Si l'on choisit de réfléchir à partir de la même matrice des contradictions techniques (d'autres matrices sont disponibles pour des usages plus ciblés ; pour le business & le management par exemple), les pistes de solutions se situent en principe au(x) même(s) intersection(s).
    • NB : par "pistes de solutions" il faut entendre "suggestions de solutions abstraites".

Magie blanche ou magie noire ?

Plutôt magie TRIZ et magie de l'abstraction. Pour rappel, dans sa quête du Saint-Graal de l'innovation, G. Altshuller a mis en évidence un certain nombre de phénomènes et de principes qui gouvernent la quasi-totalité des innovations. Le propos des outils associés à TRIZ est notamment d'aider l'innovateur à exprimer ses défis en termes généraux ou abstraits pour les confronter ensuite à des bases de connaissances répertoriant des solutions génériques. 

Grosse cerise sur le gâteau que le parallèle, rapide et embryonnaire, proposé en introduction a tenté de vous faire deviner : si la méthodologie et les outils TRIZ ont été imaginés initialement pour des systèmes techniques, ils peuvent être transposés (en l'état ou, mieux, avec recadrages préalables) à tout autre système.

Des cordes supplémentaires à l'arc de l'innovateur

Prendre conscience et tirer parti de cette polyvalence multi-systèmes est une innovation en soi. D'autres espaces d'innovation peuvent dorénavant prendre appui sur les outils et les atouts de TRIZ :

  • Créativité sérieuse - oui à l'imagination créative, non aux fantaisies irraisonnées.
  • Logique rassurante - grâce au cadre et au cheminement empreints de rigueur.
  • Trois destinations - résoudre, anticiper et extrapoler (des tendances). 
  • Impossible n'est pas TRIZ - à partir d'une pratique raisonnée, on doit s'attendre à découvrir une ou plusieurs idées à valeur ajoutée.
  • Solutions économique ou "écologiques" - pour converger vers le résultat idéal, l'innovateur TRIZ privilégie l'utilisation des ressources disponibles.
  • Au menu ou à la carte - les outils ou modules rattachés à TRIZ peuvent être déployés en cascade ou isolément. Parmi les principaux :
    • Analyse fonctionnelle (pour isoler les fonctions négatives, excessives, …),
    • Analyse conflictuelle (pour identifier contradictions),
    • Approche systémique (pour élargir la vision),
    • Inventaire des ressources (pour tendre vers l'idéalité),
    • Base de solutions standards (76 pour technologie, 30 pour business),
    • Matrice & 40 principes (pour imaginer des réponses aux contradictions techniques) ;
    • Principes de séparation (idem pour contradictions physiques),
    • Opérateurs STC ou DTC (pour recadrer le problème),
    • Modélisation de l'évolution des systèmes (pour profiler des axes de développement),
    • Radar Plot (pour se positionner), ETC.

outils - techniques TRIZ

A part l'une ou l'autre exception (ex : Vépoles ou SU-Fields), les outils rangés dans la boîte à outils TRIZ s'appliquent à tout type de problème quelle que soit la nature du système. 

Tags: