L'utilisation (optimale) des ressources : méthode et preuve de créativité

Qu'est qu'une "ressource" ?

Définition-éclair et passe-partout : tout ce qui est disponible, sous forme matérielle ou immatérielle, de près ou de loin, et qui peut être utilisé, en l'état ou moyennant adaptation, de façon active ou passive, au bénéfice d'un système. Ainsi,

  • Le vent est une ressource (éolienne, bateau à voile, …) ;
  • Le capital disponible dans les banques ou auprès des investisseurs est une ressource (à tout le moins théorique) pour le futur entrepreneur ;
  • Les connaissances, le temps, l'énergie… d'un consultant en créativité - innovation sont des ressources pour toute entreprise qui souhaite innover ;
  • La gravité est une ressource (passive) pour par exemple déplacer des produits sur des plans inclinés, arrêter des mécanismes, etc.

Biais !

Dans les contextes "business", les ressources riment généralement avec des éléments tangibles (machines, logiciels, salariés,…), ayant un caractère onéreux et un lien de parenté légitime avec l'un des 5 (ou 7) M.

5 - 7 M pour inventaire des ressources

Pour les questions techniques, il est fréquent que les substances, les matériaux, les installations, … soient effectivement considérés comme des ressources mais pour une partie seulement de leurs propriétés (physiques, chimiques, …). Sans évoquer les trop nombreuses situations, techniques ou non, où certaines ressources sont purement et simplement ignorées. Dans ces cas, il faut alors parfois réinventer la roue ou à en ajouter une cinquième.

Un exemple ? En fin du processus de biométhanisation (production de gaz à partir de déchets organiques), le biogaz doit être refroidi (condensé). Pour ce faire, certains bureaux d'études prévoient et ajoutent des échangeurs. D'autres ont cherché la simplicité et trouvé l'efficacité en faisant circuler le gaz dans une canalisation enfouie (± 1  m) sous terre - un échangeur gratuit et disponible 24 heures sur 24 !

Une forme de paresse ou d'intelligence à 360 degrés

La ressource salutaire ou la solution optimale pourrait donc être sous vos pieds ou au-dessus de votre tête. Alors, lorsque vous êtes confronté(e) à un problème, avant de sortir l'artillerie lourde et de lancer un hyper ou un méga brainstorming,

  1. Recensez toutes les ressources ;
  2. Evaluez-les sous leurs différentes coutures.

A chaque étape, faites preuve d'imagination constructive, créative et appliquée :

  • Durant la première, voyez large, très large ; faites le tour du sujet et répertoriez toutes les ressources disponibles ou susceptibles de l'être à moindre frais.
  • Au cours de la seconde, prenez le temps de l'analyse ; ne succombez pas à la tentation de conclure trop rapidement par un "non" ou un "ne sert à rien". Le cas échéant, évaluez des ressources combinées.

Au pire, c'est-à-dire à défaut d'une solution magique, cet exercice vous fera très certainement prendre conscience d'aspects jusqu'alors négligés ou dépréciés à amortir à l'occasion de besoins ou de problèmes ultérieurs.

L'utilisation optimale des ressources est une priorité pour TRIZ.