Des sources d'inspirations, d'informations ou de questionnements, ... qui pourraient être prétextes, incitations ou matières à innover.

Pour être créative, une organisation doit être équipée d'un système nerveux complexe lui permettant de percevoir et de réagir vite. D'où la nécessité de mettre en place des systèmes de détection de problèmes, de résolution et d'accueil de solutions.

Mais peut-être avez-vous déjà une "boîte à idées" ?

Ah les erreurs … En théorie, on les aime bien, on vante leurs mérites, on se dit prêt à les accueillir à bras ouverts et prêt à les célébrer de manière solennelle. En pratique et entre nous, c'est tout le contraire ; erreur rime avec critique, blâme, pilori, enfer et damnation.

Alors, avez-vous célébré le voleur (d'idée) de l'année ? Ou comptez-vous le faire ? 

Peu importe votre timing. Par contre si votre intention est bien d'encourager des attitudes propices à la créativité et à l'innovation, une autre suggestion : célébrez l'erreur ou l'échec de l'année (de l'année, du trimestre, du mois …).

La technique des "6 Chapeaux de la Réflexion" est souvent présentée et proposée comme une méthode d'innovation. A tort. Ou alors il faut nuancer : c'est une méthode innovante, pas une méthode d'innovation. Les 6 chapeaux permettent d'innover dans les échanges et le processus d'analyse, oui - mais pas vraiment pour produire des innovations.

Vous avez probablement une idée de ce qu'est l'inertie mécanique que l'on peut définir ou résumer très simplement comme la difficulté relative d'un corps à se mettre en mouvement OU à modifier son mouvement. Mais l'inertie ne frappe pas uniquement les objets, elle affecte également les humains, parfois sur le plan physique, souvent sur le plan mental.

Que fait-on habituellement seul et que l'on pourrait faire (aussi bien voire mieux) à deux ? Ou, à l'inverse, que fait-on fait généralement à plusieurs et que l'on pourrait faire (tout aussi bien voire mieux) seul ?

Une suggestion pour (plus ou moins) bien terminer l'année 2020 et un substitut au "pot de fin d'année" qui a du plomb dans l'aile vu le confinement. Ou, sans doute mieux, annoncer le challenge pour l'année prochaine : désigner le "Voleur de l'Année!

Rien à voir avec des pratiques malhonnêtes. 

Innover en déclinant des produits dans d'autres coloris. Voilà une idée, somme toute, bien ordinaire. Sans aucun doute, une innovation de premier niveau !

Mais une initiative qui peut pourtant générer de la valeur, valeur au sens large : qualitative (gain d'attractivité) ou quantitative (accroissement des ventes). Pour appuyer cette proposition : le cas de KitchenAid® relaté dans le livre "The Long Tail" .

Quels sont les inconvénients d'une tasse ? Ou, en faisant référence au concept "Idéalité" de TRIZ et en adoptant un point de vue particulier, quels sont les effets négatifs de ce système (tasse ou gobelet conventionnel) pour une compagnie aérienne ?

Ou encore, pour poser la question différemment : quelles seraient les caractéristiques de la tasse idéale (toujours du point de vue de notre "client", une organisation fournissant des collations lors de déplacements ...) ?

Comment qualifier chaque paire de mots ci-dessous ? Que représente le mot à gauche par rapport au mot à droite ?